Vivre mieux grâce à la science.

À propos d’Elvium

Elvium Sciences de la vie est une société pharmaceutique qui se consacre avec passion à l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des Canadiens en mettant au point des médicaments novateurs dans certains domaines thérapeutiques ciblés où existe un besoin important non comblé.

En savoir plus

Nos produits

Chez Elvium Sciences de la vie, nous concentrons notre attention sur nos produits existants dans les domaines du système nerveux central (TDAH), des soins de soutien en oncologie et du traitement de certaines affections ophtalmiques, tout en continuant à chercher à mettre au point de nouvelles thérapies pour répondre aux besoins des Canadiens. Pour en savoir plus, découvrez nos produits.

Découvrir nos produits

Mois de la sensibilisation au TDAH

Message de Elvium Life Sciences

Octobre est le mois de la sensibilisation au TDAH. D’après le Centre for ADHD Awareness, Canada, le TDAH touche plus d’un million d’adultes et d’enfants au Canada. Bien qu’il s’agisse du trouble psychiatrique de l’enfant le plus fréquent au pays et le plus facilement traitable, le TDAH demeure peu reconnu et sous-diagnostiqué1. C’est d’ailleurs pour cette raison que Elvium Life Science s’est alliée à des groupes de défense des intérêts des patients, à des professionnels de la santé, à des prestataires de services de soutien, ainsi qu’à des familles et à des personnes souffrant de TDAH, qui unissent leurs voix pour accroître la sensibilisation à ce trouble, en améliorer la compréhension et faire en sorte que les personnes touchées soient traitées plus précocement.

Au cours des dernières années, l’usage du terme « TDAH » est devenu courant dans la plupart des foyers canadiens pour décrire un trouble touchant des enfants indisciplinés et hyperactifs. Cette manière de caractériser le TDAH a causé du tort à de nombreux enfants et adultes vivant avec ce trouble médical d’origine neurobiologique, qui est complexe, multidimensionnel, souvent permanent et qui touche des personnes des deux sexes, à tous les âges. Les enfants atteints de TDAH sont souvent étiquetés comme des « enfants à problèmes » plutôt que comme des « enfants ayant un problème médical ». Lorsque l’on sait que le TDAH touche de un à trois enfants dans chaque salle de classe au Canada2 cela devient un véritable problème qui mérite toute notre attention.

Le TDAH est souvent héréditaire et se caractérise par des difficultés à se concentrer, de l’impulsivité et/ou de l’hyperactivité. Les enfants, les adolescents et les adultes atteints d’un TDAH non traité sont plus susceptibles de présenter des difficultés d’apprentissage, des problèmes de santé mentale et d’estime de soi, mais aussi un risque accru d’abus d’alcool ou d’autres drogues, d’accidents, de blessures et de décès prématuré3. En l’absence de traitement, le TDAH peut aussi entraîner des difficultés liées à la maîtrise de soi, à la mémoire, aux émotions, aux relations avec les amis et la famille4.

Outre le « fardeau » que peut représenter le TDAH pour un individu, sa famille et la communauté, le TDAH est associé à des « coûts » plus importants. Le Centre for ADHD Awareness, Canada a fait état du niveau considérable des coûts socioeconomiques du TDAH à l’échelle du pays. Par exemple, le « coût de la maladie » associé au TDAH pour tous les groupes d’âge au Canada est estimé à plus de 7 milliards de dollars5. Le TDAH chez l’enfant entraîne une réduction de 33 % des revenus perçus à l’âge adulte et des pertes annuelles estimées pour le Canada de 6 à 11 milliards de dollars, dues à la perte de productivité au travail6. Ces conséquences sont loin d’être négligeables et soulignent l’importance d’un diagnostic et d’un traitement précoces.

Les recherches et l’expérience clinique ont permis de démontrer qu’une approche multimodale (combinant médicaments et interventions psychosociales) n’atténuait pas seulement les principaux symptômes du TDAH, mais améliorait la qualité de vie globale en réduisant les déficits fonctionnels qui y sont associés. L’objectif général de la psychoéducation est d’éduquer et de responsabiliser les patients et leurs familles en leur offrant de l’information sur le TDAH (p. ex., les effets sur le fonctionnement quotidien, les options de traitement, les stratégies pour améliorer son fonctionnement). Les médicaments sont un aspect important du traitement. Ils peuvent améliorer la concentration et la maîtrise de soi et réduire l’impulsivité/hyperactivité, ce qui aide les personnes atteintes à mieux utiliser les stratégies psychosociales. [Lignes directrices CADDRA, 4e édition]

Elvium Life Sciences maintient son engagement à trouver des solutions pour aider les Canadiennes et les Canadiens à vivre avec le TDAH et à en traiter les symptômes.